La maison ossature bois : atouts, points d’amélioration, choix du bois, prix… faisons le tour de la MOB !

De plus en plus répandue en France, la maison ossature bois est prisée chez nos voisins allemands et suédois depuis de nombreuses années. Matériau durable, le bois séduit les maîtres d’ouvrage qui souhaitent une construction plus respectueuse de l’environnement. La MOB permet aussi de réaliser des architectures variées, de la plus traditionnelle à la plus contemporaine.

Quels sont les atouts de la maison ossature bois ? Est-elle durable dans le temps ? Son prix est-il plus élevé que celui d’une maison en briques ? Vous vous posez tout un tas de questions et hésitez à sauter le pas ? Faisons le point !

Durée de construction d’une MOB et avantage pour votre chantier

Parmi les avantages de la maison ossature bois, la rapidité de construction est régulièrement citée. Il est vrai que le montage-même de la structure est rapide (quelques jours seulement) ; vous pouvez donc observer les murs de votre futur logement pousser à vitesse grand V ! Toutefois, il ne faut pas oublier la phase préalable de création des éléments bois qui vont constituer votre maison. Ceux-ci sont fabriqués sur mesure en atelier, en moyenne 2 mois avant l’assemblage. Certains constructeurs de MOB intègrent également les murs intérieurs dans le chantier : vous gagnez ainsi du temps sur leur création, par rapport à une maison traditionnelle.

En termes de rapidité, la maison ossature bois peut effectivement sortir de terre quelques mois plus tôt qu’une construction en briques mais votre chantier intègre bien d’autres paramètres encore (installation du système de chauffage, électricité, décoration des sols et murs, pose de la cuisine…) qui doivent eux aussi trouver leur place dans votre planning.

Pour en revenir à votre chantier, il est par contre tout à fait vrai que celui-ci sera très propre avec une MOB, les éléments étant préfabriqués en atelier. L’assemblage des éléments en bois est beaucoup moins salissant qu’une construction traditionnelle, nécessite peu d’eau, génère moins de déchets, et vous évite donc des heures et des frais supplémentaires de nettoyage.

Quel bois choisir ? La MOB offre-t-elle une bonne résistance aux incendies, séismes et champignons ?

MOB et incendie

On peut craindre qu’une maison bois brûle plus vite qu’une maison en béton ou en acier, et pourtant la MOB répond positivement aux lois françaises qui imposent à chaque construction une résistance au feu d’au moins 15 minutes.
Le bois se consume, transmet moins vite la chaleur et n’explose pas. En somme, il reste porteur suffisamment longtemps pour que les résidents aient le temps de quitter le logement en cas d’incendie, et les fumées dégagées sont moins toxiques.
Certains bois sont plus résistants au feu que d’autres, mais il est aussi possible d’utiliser des produits ignifuges pour les renforcer.

Maison bois et séismes

Vous vous interrogez sur la résistance d’une MOB face aux séismes ? En Alsace notamment, les tremblements de terre ne sont pas inexistants et des normes de construction parasismiques ont vu le jour pour renforcer les nouvelles constructions. Maison bois ou non, votre construction n’y échappera pas et devra répondre positivement à la réglementation en vigueur.

L’ossature bois présente une bonne résistance aux séismes. Petite anecdote : il semblerait même que les maisons à colombages typiques du bassin rhénan aient été construites ainsi pour mieux résister aux tremblements de terre. Au Japon, pays où les séismes sont légion, la solution bois est aussi plébiscitée pour sa stabilité.

Dans tous les cas, l’ossature bois seule ne suffit pas à vous protéger : c’est la construction entière qui doit être pensée pour résister aux secousses sismiques (privilégier une forme simple, limiter les effets de torsion…).

Maison ossature bois et termites, mérules…

Choisir un bois naturellement auto-protégé contre les termites, tel que le douglas ou le mélèze, et avoir recours à un traitement anti-termites permet d’éviter la prolifération de ceux-ci. Concernant les mérules, les « champignons des maisons » ne peuvent se développer dans les MOB qui disposent d’une bonne ventilation et d’une humidité parfaitement maîtrisée.

Au final, vers quel bois se tourner ?

Le douglas, le mélèze, l’épicéa et le sapin sont les plus répandus, en raison de leurs avantages respectifs. On retiendra que :

  • Le sapin et l’épicéa sont des solutions plutôt économiques et robustes, mais qu’ils nécessitent une protection particulière contre l’humidité.
  • Le douglas est intéressant si l’on souhaite à la fois une ossature et un bardage extérieur bois. Il est un peu plus onéreux que le sapin et l’épicéa, mais ne nécessite pas de traitement.
  • Le mélèze quant à lui résiste bien à l’humidité, n’exige aucun traitement particulier, est un bon isolant et est apprécié en tant que bardage pour sa couleur.

On choisira aussi le bois de sa maison en fonction de sa densité et de son pouvoir calorifique.

Close up of timber cladding slats on exterior renovation in Australia

Quid de la réglementation thermique ?

Qu’il s’agisse d’une MOB ou d’une construction plus conventionnelle, les déperditions thermiques dépendent d’un ensemble de facteurs. Isolation intérieure/extérieure, système de chauffage, fenêtres, orientation de la maison… il faut prendre en considération plusieurs éléments et non la structure de la maison uniquement.

Ainsi, et afin de concevoir une maison en accord avec la RT2012 (et dans un futur proche, la RT2020), il convient de lister vos envies, besoins et budget en termes d’isolation, de ventilation, de menuiseries et de chauffage, et de faire appel à un bureau d’étude thermique. Un thermicien peut, à l’occasion d’un rendez-vous, vous indiquer toutes les combinaisons de matériaux et installations possibles pour obtenir une MOB correctement isolée et confortable toute l’année. Il vous indiquera également comment rendre plus performante votre maison bois en été (ce qui est actuellement l’un de ses principaux points faibles).

Notre conseil : ne vous passez pas de ce rendez-vous, surtout si vous ne savez pas vers quelles solutions vous orienter. Votre maison est unique et a des besoins spécifiques. Un tel rendez-vous est extrêmement intéressant et vous aidera à faire les bons choix. Il vous évitera bien des soucis par la suite (compter environ 750 € pour le rendez-vous de conseil + l’attestation thermique à fournir obligatoirement dans le permis de construire).

La MOB, vraiment plus chère ?

Au final, vous l’aurez compris : le prix de votre construction dépend de plusieurs facteurs et non d’une structure uniquement. Une MOB est réputée pour être plus chère qu’une construction classique, mais ce n’est pas forcément vrai. Le coût final dépend non seulement de la structure choisie, mais aussi et surtout de tous les autres éléments qui constitueront votre futur habitat et des tarifs pratiqués par les artisans que vous sélectionnerez !

Par ailleurs, il est préférable de ne pas s’arrêter aux coûts de construction, car une maison vit : les équipements que vous choisirez nécessiteront peut-être un entretien particulier au fil des ans, ainsi que des consommables divers. L’énergie que vous allez utiliser au quotidien donnera lieu à des factures plus ou moins importantes chaque mois. Et tout cela résulte uniquement des choix que vous allez faire aujourd’hui pour demain ! Alors ne vous lancez pas seul dans l’aventure, prenez le temps de rencontrer de bons professionnels et laissez-vous conseiller pour réussir votre projet de MOB !

Isabelle

A propos de Isabelle

J’aime découvrir les nouvelles tendances et inspirations de la maison. A la rencontre de métiers fantastiques, de rendez-vous intimistes, Je vais vous les faire partager ! Notre région est une pépite de savoir-faire !