O. Marczak

 

Olivier Marczak

Créateur d’escaliers design

L’équipe de Ma Maison et Nous est très heureuse de vous présenter Olivier Marczak, talentueux créateur d’escaliers installé à Evette-Salbert dans le Territoire de Belfort, proche du Haut-Rhin, à quelques kilomètres de Mulhouse.

Le style de ses créations nous a séduit et nous sommes sûrs que vous allez tomber sous le charme de ses escaliers qui feront partie des grandes tendances 2020.

Des escaliers aux formes complexes et aériennes :

Pour définir son style, Olivier Marczak utilise les termes d’intemporel, insolite et élégant. Ces qualificatifs résument parfaitement l’esprit de ses créations dont le travail des volumes et des corps creux est remarquable.

L’inspiration lui vient de son imagination, du lieu et de son ressenti, mais tous ses modèles ont un point commun : des règles de proportions mathématiques qui leur donnent cette élégance inimitable. Comme SPINAE, un escalier à l’allure de colonne vertébrale qu’il est le seul à réaliser. Un fût triangulaire vrillé dans l’espace avec des marches en verre et papier japonais, conçu pour longer un mur dans un duplex parisien.

D’utilitaire, l’escalier devient, sous les doigts d’Olivier Marczak, un élément de décoration à part entière. D’ailleurs, il nous avoue en souriant que certains clients lui demandent de le signer.

Des solutions techniques au service du design :

Olivier travaille très souvent l’acier, un matériau aux propriétés mécaniques très intéressantes, le bois et le verre. Il lui arrive même parfois de réaliser des marches bi-composantes bois et acier.

« J’attache beaucoup d’importance au détail, c’est ce qui fait la différence au niveau du design ! »

Sur un escalier en créneaux, sa patte se retrouve dans l’arrondi des angles, sur le balancement, le chevauchement des marches…

« Dans un escalier en colimaçon, les marches sont souvent très pointues, moi, je les élargis à la base et les fait se chevaucher ce qui donne un effet éventail vu du dessus. Quand je dessine, je crée une courbe imaginaire sur laquelle vous allez marcher et la profondeur, toujours la même d’une marche à l’autre, rend les escaliers très confortables. »

 

Une passion pour l’esthétisme :

Après avoir travaillé dans la modélisation dans le secteur de l’industrie, Oliver Marczak, nancéien d’origine a eu envie de tenter une nouvelle expérience : la création de maisons à solivage bois. Le début de l’histoire commence quand un de ses amis lui demande de concevoir un escalier sur-mesure. Il en réalise un autre, puis le sien, et de marche en marche, il finit par se spécialiser dans ce domaine très particulier en 2011. Son meilleur atout, c’est le bureau d’étude de l’entreprise, un point fort qui lui permet de créer un escalier de A à Z, sans faire appel à d’autres corps de métier.

Son travail porte aussi bien sur la rénovation que sur la construction neuve.

« 98 % de mes clients sont des Français mais j’ai pas de limite. Île de la Réunion, Suisse, Canaries, mes clients sont en grande partie des particuliers et des architectes » .

L’optimisation : une conception du travail différente de l’artisanat d’art :

« Créer un escalier nécessite beaucoup de rigueur et de travail en bureau d’études, c’est pour cela qu’aujourd’hui je fais en sorte que tout ce que je conçois puisse être industrialisable ».

Au départ, un des escaliers le plus complexe lui prenait deux mois en conception pure, grâce à ses méthodes et au paramétrage de ses dessins, la conception est réduite à 3 jours. Même si son travail s’apparente à de l’artisanat d’art, ses techniques d’assemblage sont typiquement industrielles et la plupart de ses escaliers sont conçus à plat avant d’être déplacés en une seule pièce.

Chaque projet est modélisé en CAO et présenté sous forme d’images de synthèse avant d’être validé.

 

Ses projets les plus fous :

« La partie manutention est souvent un défi. Il y a 2 ans, à Paris, j’ai dû construire un portique sur rail sur mesure pour un escalier très particulier. Il a fallu démonter une façade pour ensuite le faire rentrer à plat avant de pouvoir le basculer, faute de hauteur. »

Son dernier projet en cours se trouve sur l’île de la Réunion : un escalier en verre autour d’une cage d’ascenseur et d’une passerelle en dalles opacifiantes tenue au plafond par des câbles. Un vrai challenge qu’il a été un des seuls capable de relever.

 

Olivier Marczak

7, Rue de la Vierge

90350 Evette-Salbert

03 84 26 53 35

https://www.escalier-design.fr/

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *