Dessiner soi-même les plans de sa maison : par quoi commencer ?

Dessiner soi-même les plans de sa maison, ça peut être pas mal lorsque l’on a déjà une petite idée de ce que l’on souhaite. Mais par où commencer ?

Architecte ou pas architecte ?

Dans les faits, si la surface de plancher de votre future maison n’excède pas 150 m² (Sous-sol inclus ! On parle bien de la surface de plancher, et non de la surface habitable), vous pouvez dessiner vous-même les plans de votre maison. Dans le cas contraire, il vous faudra obligatoirement faire appel à un architecte.

De notre côté, notre maison devait, à l’origine, faire moins de 150 m². Nous avons préparé les plans seuls. Mais comme nous avons eu la possibilité de créer 40 m² de sous-sol supplémentaires à un très bon prix, nous devons à présent faire appel à un architecte pour pouvoir déposer notre permis.

Toutefois l’architecte nous semble indispensable quelle que soit la surface de la maison. On a beau lire le PLU et avoir préparé une liste précise de nos envies et besoins, nous ne sommes pas de professionnels et il y aura toujours quelque chose à modifier, améliorer…

Plan maison

A ce stade, mieux vaut déléguer à un archi !

Pas besoin d’archi ? Alors direction le PLU !

Si vous n’avez pas besoin d’architecte pour dessiner les plans de votre maison et que vous souhaitez vous lancer seul (ou au moins créer seul une première ébauche), vous devez commencer par lire le PLU (plan local d’urbanisme) de la ville dans laquelle vous construisez. Ce document est habituellement disponible sur le site de votre mairie et vous indique ce que vous avez le droit de faire ou non sur votre terrain (oui, petite précision : ne dessinez les plans de votre maison que lorsque vous avez déjà votre terrain car c’est bien lui qui va orienter tout votre projet !).

Sur notre terrain, nous devons par exemple laisser 3 mètres entre chaque côté de notre maison et le début du jardin du voisin. Nous devons aussi inclure 2 places de parking.
Lisez donc le PLU et tracez, sur le plan de votre terrain, les limites de construction. Vous pouvez à présent avoir une idée de la forme que peut prendre votre maison. De notre côté, le terrain n’est pas très large, donc le carré ou le rectangle sont pratiquement obligatoires.

Lister les pièces dont vous avez besoin et leur surface

Nous avons ensuite listé toutes les pièces dont nous avions besoin :

  • 2 chambres avec dressing (15 et 12 m²)
  • 1 salle de bains (8 m²)
  • 1 cuisine (10 m²)
  • 1 salon-salle à manger ouvert sur la cuisine (30 m²)
  • 1 cellier-buanderie (4 m²)
  • 1 WC (2 m²)
  • 1 sous-sol d’au moins 50 m² pour répondre à divers besoins (stockage, salle de sport, pièce pour nos animaux…)
  • 1 entrée, des escaliers et tout dégagement nécessaire – l’idée étant de limiter au maximum les m² « perdus » dans les dégagements

Pour chacune, nous avions indiqué le nombre de m² nécessaires. Nous arrivions à environ 100 m² de surface habitable hors sous-sol.

Il ne restait plus qu’à noter également les contraintes personnelles et techniques à respecter :

  • les pièces d’eau doivent de préférence être rassemblées du même côté de la maison,
  • nous souhaitons que le séjour donne sur le jardin,
  • il faut orienter correctement la maison pour valoriser les apports solaires,
  • ou encore ne pas perdre de vue l’aspect extérieur de la maison. Et c’est là que les ennuis commencent… J

Intégrer chaque pièce sur le plan en trouvant des solutions à toutes les problématique rencontrées

Il était temps de démarrer les croquis. Etre architecte, c’est tout un métier car, si certaines pièces sont faciles à placer, d’autres représentent un vrai casse-tête.

Nous avons passé des semaines à placer correctement notre escalier intérieur principal, car nous perdions de nombreux m² selon la configuration. La salle de bains était aussi un point compliqué : intégrer un meuble à 2 vasques, un WC, une baignoire d’angle et une grande douche dans 8m² est tout à fait possible, mais avec une porte, une fenêtre et une mansarde à prendre en compte… on y passe vite des heures ! La configuration de l’étage avec les mansardes était aussi difficile pour des débutants comme nous, car nous avions des dressings à placer, des emplacements de fenêtre à respecter (nous sommes des obsessionnels de la symétrie : les fenêtres doivent absolument être parallèles sur la façade et de la même taille).

En somme, on essaie de s’inspirer de plans déjà existants sur Internet, mais dans les faits, chaque projet est unique. Nous y sommes parvenus après plus de 9 mois de réflexion sur les plans.

Plan maison

Nous avons finalement eu la possibilité d’agrandir un peu la maison et d’avoir des dimensions plus confortables. Nous avons donc intégré une mezzanine et toutes nos pièces sont plus grandes que prévu :

  • Chambre parentale 17 m²
  • Chambre enfant 14 m²
  • Salle de bains 9,5 m²
  • Mezzanine 13 m²
  • Salon-salle à manger-cuisine 40 m²
  • Entrée 5 m²
  • WC 2,5 m²
  • Buanderie-cellier 5 m²

Avoir une idée de son aménagement intérieur

Savoir à l’avance la forme de sa cuisine, l’aménagement de son salon ou encore la taille de sa table à manger nous a semblé nécessaire. Il est ainsi plus facile de positionner les fenêtres et de définir leur taille, ou encore de placer les prises et interrupteurs à des endroits vraiment utiles.

Vous comprenez à présent pourquoi nous avons passé près d’un an à travailler sur les plans de notre maison… Des plans qui ont aussi été ajustés régulièrement grâce aux conseils avisés des différents artisans que nous avons rencontrés (par exemple : bien tenir compte de la taille nécessaire pour les briques et l’isolation, car en vrai, tout cela est un peu plus épais qu’un simple trait au stylo).

Passer de la feuille de papier au logiciel

Architecte plan maison

Pour déposer le permis de construire, on est d’accord que le papier millimétré ne passe pas 😉 Vous équiper d’un bon logiciel de création de plans de maisons est nécessaire. Mais nous, ce n’était pas notre truc ! Nous avons alors contacté un architecte qui puisse transformer nos beaux dessins au stylo en plans acceptables pour le permis de construire.

L’architecte, ce n’est pas si mal : il peut vérifier si nous n’avons pas fait trop de bêtises (d’après notre archi nous nous sommes plutôt bien débrouillés, ouf !) et établir tous les documents obligatoires pour le permis (plan de masse et toutes ces choses compliquées que nous n’avons pas du tout envie de traiter ! J )

Résumons-nous : il est tout à fait possible de dessiner les plans de sa petite maison soi-même. Mais si l’on débute, mieux vaut bien s’entourer et montrer ses plans à un maximum de personnes pour avoir leur avis. Enfin, l’architecte reste une excellente solution, même lorsque cela n’est pas obligatoire. Il peut alors apporter une vision plus poussée et des éléments techniques relatifs aux plans. Son œil d’expert permet aussi de relever toute erreur fatale qui entraînerait des surcoûts par la suite, ou un refus/une modification du permis.

Emma et Lucas

A propos de Emma et Lucas

Salut, nous c’est Emma et Lucas ! La petite trentaine, nous avons choisi de construire notre maison en Alsace en gérant nous-mêmes la maîtrise d’œuvre. Suivez notre projet étape par étape, avec ses hauts et ses bas, nos doutes et nos joies. Pas de bla bla, zéro tabou, on vous dit tout ! De la réalisation des plans à notre installation, en passant par l’inévitable budget, c’est l’une des aventures les plus intenses de notre vie que nous vous contons au fur et à mesure sur Ma Maison et Nous !