2019, 2020, les tendances de l’architecture …..

 

Quelles seront les matières phares de l’année 2019, les matériaux tendances ? Y aura-t-il des nouveautés en matière de construction ? Domotique, espaces ouverts, éco-construction, bâtisse en bois, containers métalliques… de nouvelles tendances font leur apparition. A vous de choisir votre future habitation.

Le secteur de la construction connaît un véritable boom depuis quelques années et l’année 2017 a affiché des chiffres records depuis 2011. Même si un relâchement est attendu d’ici fin 2019/2020 à cause de l’abaissement de certaines aides telles que les prêts à taux zéro ou les dispositifs Pinel, le marché de la construction affiche le sourire d’autant plus que de nouvelles tendances font leur apparition. Les tendances architecturales pour 2019 et 2020 ont une chose en commun : un engagement en faveur du développement durable et de l’architecture durable. Les matériaux recyclables, les constructions autosuffisantes et les installations respectueuses de l’environnement de toutes sortes ont le vent en poupe.

 

La vague de l’écolo-conso supplante l’écolo-bobo

L’écologie passe de plus en plus en priorité dans la conception et la commercialisation des constructions. Il faut dire les biens immobiliers neufs construits selon les dernières normes environnementales sont économiquement intéressants. Par exemple un logement neuf qui répond à la norme BBC consomme trois fois moins d’énergie que la moyenne dans l’ancien. Non seulement très bien isolés, les logements neufs sont en général équipés d’appareils peu énergivores. L’air y est également de meilleure qualité que dans l’ancien en utilisant par exemple des technologies comme la ventilation à double flux ou des matériaux plus propres comme les peintures sans polluant ou des constructions en bois. La consommation énergétique des logements neufs a baissé de 30% en 15 ans. Aujourd’hui, les critères écologiques et économiques sont déterminants dans les choix de son futur habitat.

Le modulaire prend de l’air

La préfabrication et la construction modulaire sont devenues de plus en plus populaires ces derniers mois. Il n’est pas difficile de prédire leur croissance dans les prochaines années.
Les deux tendances sont éco énergétiques et économiques, ce qui est idéal à un moment où la plupart des prix des matériaux augmentent. Les divers modèles de maisons préfabriquées semblent devenir de plus en plus populaires sur le marché immobilier. Une maison préusinée est construite hors chantier, sous forme de maison mobile, de panneaux ou de modules. On les vante souvent d’être modernes, éco-énergétiques et économiques puisque leur construction se fait en quelques mois, dans une usine de fabrication. En effet, une maison modulaire est fabriquée pièce par pièce — prête à être habitée, avec système électrique complet et fini, murs peints selon les couleurs choisies et fenêtres installées — et livrée sur le site de votre choix pour y être assemblée.
Les maisons modulaires ont toujours été vues comme étant de mauvaise qualité, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. Les finitions extérieures modernes et géométriques favorisent les espaces ouverts et laissent entrer la lumière naturelle. Dans le but de se faire remarquer dans un domaine très concurrentiel, les fabricants maximisent l’aspect éco-énergétique de leurs maisons par l’utilisation de matériaux recyclés, l’installation d’un éclairage à DEL et la pose de panneaux solaires. Ces initiatives vous permettent d’économiser sur votre consommation énergétique.

tendances déco 2019

 

Le container sait nous plaire

Si le concept peut sembler curieux, la maison container (ou conteneur) prend du galon et intéresse un nombre croissant de potentiels constructeurs. En plus d’être écologique, son prix attractif pourrait aussi achever de vous convaincre. Le concept de maison container est une solution qui attire beaucoup par son aspect vite fait, bien fait et son originalité. Une maison container, c’est tout simplement une maison réalisée avec des containers de transport maritime, neufs ou d’occasions. Disponibles en différentes dimensions (containers 40 pieds, soit 12m de long et containers 20 pieds, 6m de long, ils sont d’une hauteur de 2m59 et d’une largeur de 2m 44. Les 20 pieds proposent une superficie de 13,9m² habitables). Les containers sont composés à 99% d’acier, d’une épaisseur de 5mm, et d’un plancher en bois.
Si l’apparence austère d’un container maritime n’est pas de nature à inspirer, les lignes ultras contemporaines qu’il affiche ont de quoi séduire. Son allure « Indus » et son aspect économique et rapide, finiront par vous convaincre. Le prix est peut-être l’avantage n°1, on trouve des estimations allant de 400€/m² en auto-construction à 1000€ /m² en construction éco-responsable, tout dépendra évidemment ce que vous souhaitez faire comme aménagement intérieur. Les containers étant déjà prévus pour être empilés, c’est un peu le principe de Tétris, à vous de les empiler comme vous le souhaitez, de les emboîter de manière à créer votre « chez vous » de rêve. Et si vous avez envie de changer d’air, il suffit de les charger sur un camion… Enfin, l’intégration dans le paysage peut être discrète, si vous l’habillez d’une façade bois et de toits végétalisés.
Promenons-nous dans le bois

Les constructions à ossature en bois ont le vent en poupe… ceci s’explique sans doute par la conscience écologique de plus en plus présente dans nos démarches. Performante, légère, solide, durable, esthétique, rapide à monter, l’ossature bois offre aussi une grande liberté de conception et s’adapte à tous les sites. Elle est idéale aussi bien pour une construction neuve que pour une extension. La construction à ossature bois est 5 fois plus légère que le béton et 17 fois plus que l’acier. Avantage : des fondations moins coûteuses. Cette construction associe, dans une même épaisseur de mur, isolation et résistance structurelle. Plus l’épaisseur de l’isolant est importante, meilleures sont les performances thermiques. Contrairement au parpaing ou à la pierre, le bois ne subit aucun tassement ni fissure. Il résiste au temps et aux conditions extrêmes : grand froid, neige, vent, mer… Il a aussi une grande capacité à la flexion, idéale en zone sismique. Le bois agit comme un régulateur thermique et hygrométrique (ni condensation ni atmosphère trop sèche). Il a aussi un fort pouvoir d’absorption acoustique, dû à sa faible densité, et une excellente résistance au feu. L’ossature bois permet la création d’espaces ouverts (grandes portées), de baies vitrées… et autorise tous les styles et toutes les formes de construction, même incurvées ou cintrées.

Réformer, réhabiliter, remodeler

Réhabiliter des bâtiments anciens, et dans de nombreux cas des bâtiments historiques, pour leur donner une nouvelle utilité est la grande tendance du moment. Mais attention n’achetez pas n’importe quoi. Avant de craquer pour cette maison ou cet appartement, il vous faudra l’inspecter du sol au plafond, inspecter les parties communes, déterminer quels sont les murs porteurs si vous rêvez d’un e cuisine ouverte par exemple, examiner les fissures, apprécier l’état du parquet, des fenêtres. N’hésitez pas à faire appel à un architecte.

gestes écolo

C’est l’heure de l’habitat intelligent

La domotique s’invite de plus en plus dans votre maison on parle d’ailleurs d’architecture domotique. Il s’agit d’une tendance à la hausse, tant pour les bâtiments neufs que pour les bâtiments rénovés. Piloter sa maison pour qu’elle s’adapte à nos désirs et à nos besoins, la science-fiction en parle depuis plus d’un demi-siècle… C’est désormais possible grâce à la domotique ! Moyens efficaces pour améliorer sa qualité de vie et faire baisser ses factures, les objets connectés s’installent – encore timidement – dans nos maisons. Les systèmes automatisés de contrôle de la température, de l’éclairage ou de la sécurité des habitations sont de plus en plus demandés. Un bâtiment intelligent offre à ses utilisateurs un plus grand confort et réduit les factures de consommation. Au cours des 10 prochaines années, la domotique devrait se généraliser dans nos maisons et dans nos modes de vie : plus accessible, moins technique et surtout moins chère.

Passive mais respectueuse

Elle est dans l’air du temps… c’est une véritable tendance

Alex

A propos de Alex

Alex, 43 ans, le MONSIEUR BRICOLAGE de la maison… il teste, peste, casse, colle, refait, traque les nouveautés, la déco chic, décortique les textes de loi, déniche la dernière aide de l’Etat pour bénéficier d’un coup de pouce… bref c’est l’indispensable Homme de la maison…