FOIR’EXPO : UN BAIN DE DECO

 

La foire de Mulhouse qui se visite jusqu’au 19 mai est une mine d’idées pour son nid douillet. On se pose dans un transat et on en glane ?

La numérisation du quotidien a bouleversé notre vie et notre façon de consommer. Les foires commerciales en ont pâti, pourtant elles demeurent un média indispensable, elle favorise la rencontre, l’échange en direct, le toucher entre autres.

Mais elles doivent embrasser leur époque. Ainsi la foire de printemps de Mulhouse, rebaptisée « Foir’Expo »*

.
Comme nombre de ses sœurs, elle a subi une érosion de la fréquentation, mais comme la grande fête mulhousienne « Journées d’Octobre », elle a sans doute trouvé un second souffle avec un nouvel événement. Les JO ont « Folie’Flore » ; Foir’Expo a « Déco’Folie ». Mulhouse Expo revendique pour son grand rendez-vous de mai « le beau et le nouveau ».

Les maillots font un carton

« Déco’Folie » occupe 3.000 m2, une surface importante pour une foire qui n’attire plus que 350 exposants.

7 scènes imaginées et réalisées par les artistes et artisans régionaux autour de la décoration intérieure.

Pénétrer cet univers, c’est comme aller au spectacle, sauf qu’il s’agit d’une déambulation entre des murs noirs qui valorisent le contenu.

Le rendu est à la mesure de la promesse. Une évasion au cours de laquelle des envies de travaux pourraient / devraient se manifester.

D’ailleurs le premier module donne le ton : « J’ai attrapé un coup de déco ». L’architecte d’intérieur Julie Sonntag a immergé les artistes de l’agglo dans ses salles.

La proximité des vacances ou le manque de soleil inspirent l’entrée avec des cabines de plage face à un fond bleu sur lequel se détachent des maillots féminins en carton tapissé. Faire de son cocon une fenêtre sur le large…

Dans le « Carré des tendances », la baignoire éclate de blancheur dans son halo de lumière. Un équipement qui comme un mets se suffit à lui-même. Tandis que l’âne-bureau nous décharge de nos fournitures et enfouit nos mots.

Laissons miroiter aussi des compositions dans les miroirs sans tain. « C’est un beau roman » recycle le bouquin en élément de décoration.

C’est une belle histoire à se raconter, à livre ouvert. On a tous des ouvrages assoupis dans une bibliothèque ou une armoire.

Les empiler en fait un nouveau coin de mobilier sans frais.

La team de « Déco’Folie » en a même fait un faux-plafond en les disposant en vrac sur une grille. Le voyage nous met à contribution dans « Décore-moi si tu peux ». Il s’agit d’habiller une chambre d’enfant. Enfin, dans « Le chant des fleurs », puisons des motifs dans les panoramiques du musée du papier peint de Rixheim, qui s’offre une vitrine dans cette foire généraliste.

Les corpos, une valeur sûre

Pour ses réalisations thématiques, Mulhouse Expo travaille avec des corporations et des entreprises régionales.

Outre les fidèles tapissiers, les installateurs chauffagistes sanitaires zingueurs du Haut-Rhin Sud, avec le renfort des menuisiers de Mulhouse – Thann. Ceux-là ont monté « Rêves de bain », showroom de 600 m2 dans lequel la salle de bain est star. 12 propositions pour toutes les surfaces et exigences, dans des tons très différents, du loft à la jungle.

L’installateur sanitaire n’est plus un technicien appliqué à la seule mise en service d’un équipement. Il conseille dans les choix esthétiques et de matériaux. Les trois distributeurs de l’an dernier sont confirmés.

Le + : à la sortie de « Déco’Folie »,  prenez le temps du slowfood au café restau lounge du chef de La Palette à Wettolsheim.

La foire de Mulhouse au parc – expo jusqu’au 19 mai.

www.parcexpo.fr

Chloé B

Isabelle

A propos de Isabelle

J’aime découvrir les nouvelles tendances et inspirations de la maison. A la rencontre de métiers fantastiques, de rendez-vous intimistes, Je vais vous les faire partager ! Notre région est une pépite de savoir-faire !