Les conseils bien-être de l'eau Vive dans le Haut-Rhin !

Vous avez entendu parler de l’équilibre acido-basique et vous souhaitez en savoir plus sur le sujet ? Dans cet article, vous apprendrez tout ce qu’il faut savoir sur le régime acido-basique. Qu’est-ce que c’est ? Comment le suivre ? Quels sont les aliments acides et basiques ? Voici toutes les réponses à vos questions.

 

Comprendre le régime acido-basique

Le régime acido-basique part du postulat que notre corps a tendance à s’acidifier, ce qui peut être à l’origine de nombreux soucis de santé. Fatigue chronique, hypertension, ostéoporose… L’alimentation jouerait un rôle clé pour retrouver un équilibre acido-basique et éviter ces désagréments.

Comment ça marche concrètement ? Pour bien comprendre, il faut se pencher sur la notion de pH, ou potentiel hydrogène. Le pH est une mesure de l’acidité ou de la basicité d’une solution sur une échelle de 0 à 14 :

  • si le pH est égal à 7, on dit que la solution est neutre ;
  • si le pH est inférieur à 7, on dit qu’elle est acide ;
  • si le pH est supérieur à 7, on dit qu’elle est basique.

Revenons à notre corps. Le pH de l’urine peut varier de 4,6 à 8 et notre alimentation a une influence sur cette valeur ! Selon les principes du régime acido-basique, nous avons tendance à manger des aliments trop acidifiants, ce qui perturbe notre organisme. Veiller à consommer plus d’aliments basiques (ou alcalinisants) permet de retrouver un équilibre et d’être en meilleure santé !

Attention : vous lirez parfois que l’alimentation peut faire varier le pH du sang. C’est faux ! Celui-ci est toujours compris entre 7,35 et 7,45. Les rares variations concernent des pathologies métaboliques ou respiratoires potentiellement mortelles : l’alcalose ou l’acidose. Cependant, elles n’ont pas de rapport avec l’alimentation.

Comment rétablir son équilibre acido-basique ?

Vous souhaitez contrôler votre équilibre acido-basique ? Vous trouverez des bandelettes urinaires pour mesurer votre pH. Si vous consommez un smoothie vert le matin, vous constaterez les résultats le jour même sur le pH de votre urine ! Il s’agit donc d’un indicateur intéressant pour évaluer la qualité de votre alimentation. Mais quelles sont les pratiques à adopter pour rétablir cet équilibre et dire adieu à la fatigue ou à l’hypertension ?

Parce que notre alimentation moderne est souvent trop riche en aliments acidifiants, la première chose à faire est de privilégier les produits alcalinisants. Cependant, ne tombez pas dans le piège ! Ce n’est pas parce qu’un aliment a un goût acide qu’il va acidifier votre corps. Par exemple, si l’acidité du citron vous fait grimacer, elle n’a pas d’incidence sur l’acidité de votre urine… Dans ce cas, c’est même le contraire ! Vous trouverez plus bas une liste des aliments acides et basiques afin d’y voir plus clair.

Si vous souhaitez améliorer votre équilibre acido-basique, un complément alimentaire peut vous aider à atteindre vos objectifs !

Très pratique si vous ne parvenez pas à intégrer suffisamment de produits alcalinisants à votre alimentation.

Par ailleurs, une activité physique régulière vous aidera à rétablir votre équilibre acido-basique en oxygénant votre organisme. Veillez également à boire suffisamment d’eau – c’est-à-dire 1,5 litres par jour minimum. Enfin, sachez que votre niveau de stress aurait lui aussi une incidence sur l’acidité de votre corps. On ne le répétera jamais assez : prenez du temps pour vous, méditez, lisez… C’est primordial pour votre santé !

Liste des aliments acides et basiques

Quels sont les produits à favoriser pour alcaliniser son alimentation ? Grossièrement, plus un aliment est riche en protéines, plus il est considéré comme acidifiant. Mais les choses sont en réalité plus complexes ! C’est pour cela que le Dr Thomas Remer a mis en place l’indice PRAL, qui évalue la charge « acide » et « basique » des aliments. S’il n’est pas exhaustif, il permet de se faire une idée des produits à privilégier ou bien à éviter. Lorsque l’indice PRAL a une valeur positive, l’aliment est dit acidifiant, et lorsqu’il a une valeur négative, il est dit alcalinisant.

Vous trouverez facilement des tableaux répertoriant avec précision les aliments selon leur indice PRAL. Cependant, parce qu’il est plus pratique d’avoir une vue d’ensemble, voici les familles de produits acidifiants :

  • le sel et le sucre ;
  • les viandes, les volailles et les poissons ;
  • les produits laitiers et les œufs ;
  • l’huile ;
  • les légumineuses ;
  • les céréales (riz brun, sarrasin, blé, etc.) ;
  • les sodas, le café ;
  • les produits transformés et le fast-food.

Vous souhaitez alcaliniser votre organisme ? Voici une liste des aliments basiques à privilégier dans votre alimentation :

  • les fruits, notamment les agrumes et les baies (mûres, framboises, myrtilles, etc.) ;
  • les légumes, et tout particulièrement les légumes verts ;
  • les épices et les condiments (ail, gingembre, poivre, cannelle, etc.) ;
  • les graines et les noix ;
  • l’avoine, le quinoa, le granola ;
  • l’eau et le thé.

Isabelle

A propos de Isabelle

J’aime découvrir les nouvelles tendances et inspirations de la maison. A la rencontre de métiers fantastiques, de rendez-vous intimistes, Je vais vous les faire partager ! Notre région est une pépite de savoir-faire !